Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
                                       La Voie de la Liberté

La Voie de la Liberté

Organe Central du Parti Communiste Prolétarien de Côte d'Ivoire

APPEL A L’OCCASION DE LA FONDATION DU PARTI COMMUNISTE PROLÉTARIEN DE CÔTE D’IVOIRE (P.C.P.C.I)

APPEL A L’OCCASION DE LA FONDATION DU PARTI COMMUNISTE PROLÉTARIEN DE CÔTE D’IVOIRE (P.C.P.C.I)

Ouvrier, Paysans Laborieux, Artisans, Travailleur des villes et des campagnes ! Jeunes gens et Jeunes Filles, Élevés, Étudiants, Intellectuels Révolutionnaires et Patriotes, Soldats.

Camarades et Ami,

En ce jour du 27 juillet 1996, s’est tenu les congres constitutifs du Parti Communiste Prolétarien de Cote d’ivoire (PCPCI), avant-garde de la classe ouvrière et du peuple ivoirien, détachement du mouvement communiste international(MCI). Il est heureux de vous annoncer sa venue au monde. Le passage révolutionnaire au socialisme ne peut s’accomplir que sous la conduite des partis communistes marxistes-léninistes authentiques, dirigés par des chefs éprouvés. C’est sous la direction du parti communiste que la classe ouvrière peut renverser le Vieil État des bourgeois capitalistes et engager un pays sur la voie du développement socialiste à travers la dictature du prolétariat qui est en elle-même, la transition vers la société communiste, la société sans classe sans exploitation ni oppression.

La situation internationale dans laquelle la classe ouvrière et les masses laborieuses du monde luttent est difficile et pleine d’embûches. Pour y voir clair et y trouver son chemin pour la lutte libératrice des peuples, il est nécessaire de connaître les quatre contradictions qui caractérisent notre époque, l’époque de l’effondrement de l’impérialisme et de la victoire des révolutions prolétariennes, inaugurée par la Grande Révolution Sociale d’octobre en Russie en 1917 et ce sont:

  • La contradiction entre le système socialiste et le système capitaliste,
  • La contradiction entre le travail et le capital, entre le prolétariat et la bourgeoisie dans les pays capitalistes et révisionnistes tel que la chine,
  • La contradiction entre les pays capitalistes et les groupes monopolistes eux-mêmes,
  • La contradiction entre l’impérialisme et les peuples opprimés.

Après la mort de Staline, la trahison des révisionnistes modernes de la clique Khrouchtchev a conduit à la liquidation de l’ordre socialiste en Union Soviétique et la transformation de l’État de dictature du prolétariat de Lénine et de Staline en un État bourgeois social-fasciste et social-impérialisme dont les débris ont été enraye a la face du monde par le tristement célèbre Mikaël Gorbatchev, jetant bas le masque hideux qui ouvertement proclamer la restauration complète et totale du capitalisme en URSS débaptisée et renommée: LA RUSSIE; mettant momentanément fin au pouvoir de la classe ouvrière et de dictature du prolétariat dans ce pays ainsi que dans les pays socialistes. L’Albanie socialiste n’a pas échappé à cette monstrueuse et gigantesque conspiration contre-révolutionnaire du capital contre le régime socialiste avancée, avenir de l’humanité entière quoi qu’il advienne.

La naissance du PCPCI est une victoire du Marxisme-Léninisme sur la bourgeoisie, sur le révisionnisme, le nationalisme bourgeois et le petit- bourgeois; une victoire qui marque une rupture avec des pratiques et des positions confusionnistes, opportunistes, spontanéistes et populistes qui ont marqué et étouffé le vieux mouvement révolutionnaire; qui continuent de marquer le mouvement démocratique actuel, depuis 1990.

Le PCPCI est le fruit des luttes héroïques de la classe ouvrière et du peuple. Il est l’armée fondamentale attendue par les masses travailleuses et populaires. C’est le parti de la révolution. En dotant la classe ouvrière de son guide, de son État-major de combat, de son organisation suprême, les communistes de Côte d’Ivoire ont pour la première fois, dans l’histoire du pays, forgé l’instrument qui va permettre au prolétariat d’assurer la direction de la lutte révolutionnaire des masses populaires pour la prise du pouvoir d’État, la destruction de l’appareil d’État néo-colonial autocratique, construite sur ses ruines, le pouvoir populaire des ouvriers, paysans et soldats, pour l’organisation d’une vie nouvelle, démocratique, puis le socialisme et le communisme.

En Côte-d’Ivoire, par la politique de la recolonisation des puissances impérialistes à travers les PAS, les privatisations, la dévaluation du FRANC -CFA-, les pauvres deviennent chaque jour de plus en plus pauvres et les riches deviennent chaque jour, de plus en plus riche. Ainsi, une poignée de possédant bourgeois bureaucrates, bourgeois compradores, gros propriétaires fonciers, accroissent tous les jours leurs richesses, vivent dans un luxe insolent. Pour la classe ouvrière et les masses laborieuses c’est l’accroissement de la misère, le chômage massif, la famine, la maladie, la mort etc.; on en face deux camps diamétralement opposés, antagonistes, aux intérêts irréconciliable et en lutte à mort telle se présente la contradiction à résoudre.

L’obstacle principal immédiat auquel se heurte le peuple ivoirien pour son émancipation nationale et sociale est l’odieux État néo-colonial autocratique, représentant et défendeur des intérêts de l’impérialisme international, particulièrement français et de toutes les classes et les couches réactionnaires de la société ivoirienne: la grande bourgeoisie (la bureaucratique et compradore), les gros propriétaires fonciers, avec son appareil d’exploitation, d’oppression et de répression permanentes. Il est l’obstacle principal à abattre avec ses alliés bourgeoisie bureaucratique; gros propriétaires fonciers et l’impérialisme international, français particulièrement.

Ouvriers, Paysan Laborieux, Soldats, Artisans, Jeunes gens, Jeunes Filles, Élèves, Étudiants, Patriotes et Compatriotes opprimés et Exploités,

Le Parti Communiste Prolétarien de Côte-d’Ivoire vous appelle à vous unir autour de lui pour l’aider à la réalisation des taches historiques suivantes, au moyen de la REVOLUTION NATIONALE DEMOCRATIQUE ET ANTI-IMPERIALISTE(RNDAI) qui en elle-même, le passage transitoire à la révolution socialiste.

Ces taches sont au nombre de treize:

  • Chasser le premier des impérialistes en côte d’Ivoire qu’est l’impérialisme français. Détruire les racines de l’impérialisme international. Renverser le pouvoir de la grande bourgeoisie et des gros propriétaires fonciers, instrument et fouet entre les mains des puissances impérialistes pour réaliser le néo- colonialisme. Détruire l’appareil d’état bureaucratique autocratique d’exploitation et d’oppression (armée, police, justice, etc.,)
  • abolir tous les accords , tous les pactes politiques connus ou secrets qui bradent et hypothèquent le sort du pays; retirer la cote d’ ivoire de tous les organismes de soumission et de démission nationales; détruire les bases militaires de l’impérialisme français et annuler les accords de coopération militaires, de domination culturelle idéologique, éliminer toute dépendance à l’égard du système capitaliste mondial ;annuler les dettes extérieures et tous les accords économiques asservissants avec l’impérialisme;
  • conquérir l’indépendance complète de la Côte d’ Ivoire;
  • Instaurer sur les ruines du pouvoir néo-colonial renversé, le pouvoir populaire de la dictature du prolétariat par la formation du gouvernement des ouvriers et des paysans, des soldats et de tous les combattants de la cause de la Révolution Nationale Démocratique et Anti-impérialiste.
  • Confisquer sans indemnisation les banques, les entreprises néo-coloniales, où sont associés bourgeois et impérialistes et les placer sous le contrôle du gouvernement des ouvriers, paysans et combattants
  • Confisquer toutes les terres en possession des impérialistes, celles accaparées par les grands bourgeois réactionnaires et compradores, par les chefs supérieurs de l’armée, de canton, de police, etc.…, et les placer sous le contrôle des paysans pauvres (paysans sans terre et ouvriers agricole en particulier, base du pouvoir populaire à la campagne etc.,) Libérer le pays de toutes les formes d’exploitation et d’oppression nationale.
  • Assurer du travail a tout le monde et appliquer effectivement la journée de 8heures.Améliorer les conditions de vie et de travail, assurer le droit à la sante, la gratuité des frais médicaux et d’hospitalisation.
  • Abolir les taxes et les impôts de toutes sortes qui frappent les masses laborieuses.
  • Établir réellement les libertés démocratiques pour les masses populaires dans tous les domaines: liberté de parole, de réunion, d’association, de presse de correspondance, inviolabilité de la personne et du domicile.
  • Réaliser la gratuité totale de l’instruction et la disposer à tous.
  • Libérer et unir les nationalités, établir l’égalité entre elles, lutter contre toutes les discriminations entre les différentes Nationalités et Minorités nationale, établir légalité absolue des langues et de leur libre développement et épanouissement: chaque nationalité a la droit de lire, d’écrire, d’étudier dans sa langue quel que soit son importance.
  • Réaliser l’égalité réelle entre l’homme et la femme pour l’établissement de l’égalité des sexes, l’égalité des droits pour la femme, réaliser la participation effective de la femme a la vie politique et sociale, etc.
  • Réaliser la séparation totale de l’église et de l’État, la religion étant une affaire privée.

Ouvrier de Côte-d’Ivoire !

Le Parti Communiste Prolétarien de Côte d’Ivoire est votre parti. Votre État-major de combat et d’organisation de votre lutte. Vous avez des revendications pressantes à adresser au pouvoir autocratique néo-colonial. Vous touchez des salaires de misères; les privatisations des usines et des entreprises, les compressions et licenciements abusifs vous menacent et vous frappent; le chômage est massif, votre statut est précaire pour la plus part d’entre vous. Mais les prix montent de façon vertigineuse. Les produits de première nécessité sont trop cher pour vos maigres salaires; vous n’arrivez pas à joindre les deux bouts, ni prendre matériellement soin de vos enfants. Les syndicats qui devaient être vos défenseurs sont caporalises et sont des rouages du parti autocratique P.D.C.I; des partis petit-bourgeois réformistes, etc.

Ouvrier de côte d’Ivoire, vous avez maintenant votre parti, il vous aidera à vous organiser, à formuler vos revendications et combattra vos côtés pour leur satisfaction. Il est le représentant conscient de vos intérêts immédiats et historiques. Avec le PCPCI, vous luttez pour éveiller toutes les autres classes populaires de la société, pour les entraîner à vos côtés à la lutte révolutionnaire émancipatrice, pour le socialisme et le communisme en Côte d’Ivoire. Seule la lutte paie.

Paysans laborieux de Côte d’Ivoire !

Depuis plus de trente-cinq ans, vous êtes spoliés surexploites par le régime autocratique du PDCI qui vous vole.il achète vos produit à vil prix par ses intermédiaires devant lesquels vous n’avez pas le choix. Il vous oblige à céder vos terre aux bourgeois propriétaires fonciers. Cultive la haine, le régionalisme et l’ethnocentrisme, le racisme et la xénophobie En plus de ces tracasseries , il vous en fait subir d’autres. Difficultés pour payer les frais de scolarité de vos enfants, construction de bâtiments scolaires, etc.,. Le PCPCI soutient le mouvement paysan, il vous aidera à impulser vos luttes, à diriger vos coups décisifs sur vos ennemis, à vous organiser en conséquence.

Jeunes gens, jeunes filles !

Vous êtes l’avenir de la Côte d’Ivoire mais l’odieux régime autocratique hypothèque chaque jour cet avenir. Vous subissez des conditions dramatiques de vie et de travail, d’étude. Vous êtes livres à vous-mêmes sans espoir. Chaque jour, vous constatez l’exploitation, le gaspillage, les détournements de fonds, l’enrichissement illicite des dignitaires du pouvoir autocratiques attaches a la justice, a la liberté et au progrès social vous luttez et n’avez jamais cessé de le faire. Néanmoins, vous sentez le besoin d’une lutte plus cohérente, plus systématique, mieux organisée. Le PCPCI est désormais crée. C’est son rôle de porter les espoirs de la jeunesse de canaliser son énergie et son ardeur pour obtenir des résultats, pour détruire le régime néocolonial autocratique.

L’OJCPCI (L’ORGANISATION DE LA JEUNESSE COMMUNISTE PROLETARIENNE DE COTE D’IVOIRE) sera le fer de lance du PCPCI cadre de lutte de la jeunesse ouvrière, paysanne, scolaire étudiante et laissée pour compte. Elle prendra en charge les revendications spécifiques de la jeunesse. Jeunes de Côte d’Ivoire, unissez-vous autour du P.C.P.C.I. pour lutter contre le régime despotique et le renverser. C’est le prix à payer pour un avenir nouveau !

Femmes !

Vous êtes sensibles à la démocratie à la liberté véritable. Depuis des temps reculés, vous vous êtes soulevées contre l’exploitation et l’oppression impérialistes, contre la répression. Mais chaque fois, vos luttes ont été récupérées par la bourgeoisie. Le pouvoir néo-colonial autocratique vous fait supporter le fardeau de la crise. Vous êtes plus exploitées et opprimées. Vos droits légitimes inexistants. Le chômage est massif chez les femmes et les filles. Vous subissez tous les affronts. Le PCPCI soutiendra vos différentes revendications. Il vous demande apporter votre contribution au renversement du régime néo-colonial, anti-populaire et autocratique pour la construction d'une société nouvelle.

Intellectuels Révolutionnaires, Élèves, Étudiants !

Il faut des hommes de science dans tous les domaines d'activité du pays. Aussi, votre passion, votre ardeur et soif dans le processus de la recherche scientifique sont nobles et légitimes. vous devez vous battre pour une véritable instruction, pour la liberté de l'enseignement et de la culture. Le PCPCI se battra avec vous. Vous devez travailler intensément pour vous mettre sur les positions de classe du prolétariat, du marxisme-léninisme. Vous devez intégrer les rangs du PCPCI et de la révolution, vous rendre utile au peuple.

Peuples de Côte d'ivoire !

Le développement du capitalisme en Côte d'ivoire par l'impérialisme, sa politique coloniale d'intrigues, de divisions, celle des cliques bourgeoises du pouvoir autocratique qui aiguisent la haine entre les peuples, les oppose les uns contre les autres sur la base des intérêts de l'impérialisme, de la grande bourgeoisie et des propriétaires fonciers pour maintenir leur domination, consolider et asseoir davantage leur règne.

Le PCPCI conduira les luttes populaires pour bannir le régionalisme, l’ethnocentrisme sous toutes leurs formes, établir l'égalité absolue des langues et leur développement. Le but essentiel du PCPCI est d'unir les masses laborieuses autour de lui pour faire LA RÉVOLUTION EN CÔTE D'IVOIRE. ET INAUGURÉ L'ERE DE LA LIBERTÉ, DE LA DÉMOCRATIE VÉRITABLE ET DU PROGRÈS SOCIAL POUR LE PEUPLE.

VIVE LE PARTI COMMUNISTE PROLETARIEN DE CÔTE D'IVOIRE !

VIVE LE PROLÉTARIAT IVOIRIEN ! VIVE LE PEUPLE IVOIRIEN !

VIVE LA RÉVOLUTION, LE SOCIALISME ET LE COMMUNISME !

ABIDJAN, LE 27 JUILLET 1996

LE COMITÉ CENTRAL DU PCPCI